Qu’est-ce que l’insomnie ?

La difficulté à s’endormir ou à rester endormi la nuit, qui se traduit par un sommeil non réparateur ou peu réparateur, est connue sous le nom d’insomnie. Et c’est un problème assez courant qui sape votre énergie, votre humeur et votre capacité à fonctionner pendant la journée. Si elle n’est pas traitée, l’insomnie peut entraîner de graves problèmes de santé.

Peu importe à quel point elles sont fatiguées, certaines personnes ont du mal à dormir. D’autres se réveillent au milieu de la nuit et restent éveillées pendant des heures, en regardant l’horloge à bout de souffle. Étant donné que les besoins en sommeil varient d’une personne à l’autre, l’insomnie est définie par la qualité de votre sommeil et la façon dont vous vous sentez après avoir dormi, et non par le nombre d’heures de sommeil ou la rapidité avec laquelle vous vous endormez. Vous pouvez souffrir d’insomnie si vous vous sentez atone et léthargique pendant la journée après avoir dormi huit heures la nuit.

Bien que l’insomnie soit le trouble du sommeil le plus fréquent, ce n’est pas le seul. Il est plus approprié de la considérer comme le symptôme d’un autre problème, qu’il soit aussi basique que de boire trop de caféine pendant la journée ou aussi complexe que de se sentir stressé.

La bonne nouvelle est que la plupart des cas d’insomnie peuvent être résolus en apportant de simples ajustements au mode de vie plutôt que de dépendre des spécialistes du sommeil ou de prendre des somnifères en vente libre. Vous pouvez mettre fin à la frustration de l’insomnie et obtenir enfin une nuit de sommeil décente en vous attaquant aux raisons sous-jacentes et en apportant des changements modestes à vos habitudes quotidiennes et à votre environnement de sommeil.

Symptômes de l’insomnie

On pense qu’un état d’hyperexcitation qui inhibe l’initiation et le maintien du sommeil est à l’origine de l’insomnie. L’hyperexcitation peut être mentale ou physique, ou un mélange des deux. L’insomnie peut être causée par diverses raisons, notamment des facteurs environnementaux, physiologiques et psychologiques3. En voici quelques-uns :

  • Difficulté à s’endormir malgré la fatigue.
  • Réveil fréquent au milieu de la nuit.
  • Lorsque vous vous réveillez, il est difficile de vous rendormir.
  • Sommeil peu inspirant.
  • Des somnifères ou de l’alcool sont utilisés pour vous aider à vous endormir.
  • Réveil trop tôt le matin.
  • Somnolence, lassitude ou irritation pendant la journée.
  • Avoir des difficultés à se concentrer pendant la journée.

Conseils de prévention de l’insomnie

L’insomnie chronique peut nécessiter le recours à des médicaments sur ordonnance, à une thérapie cognitivo-comportementale et à d’autres types de traitement formel. Le maintien d’habitudes de vie saines et d’une bonne hygiène du sommeil peut aider certaines personnes à mieux dormir et à avoir moins de symptômes d’insomnie. Les stratégies d’hygiène du sommeil suivantes peuvent aider les personnes souffrant d’insomnie :

  • Faire moins de siestes ou ne pas en faire, surtout en fin de journée.
  • Le soir, limitez votre consommation d’alcool, de caféine et de produits du tabac.
  • Réduire au minimum les repas pris tard dans la nuit.
  • Avant d’aller vous coucher, limitez votre utilisation des écrans.
  • Maintenir une alimentation équilibrée et faire de l’exercice quotidiennement
  • Maintenez une routine de sommeil cohérente en vous couchant et en vous réveillant à la même heure chaque jour.
  • Évitez de travailler, de jouer à des jeux vidéo et d’autres activités stimulantes dans votre chambre et sur votre matelas.

Quand devriez-vous consulter un médecin au sujet de votre insomnie?

Prenez rendez-vous avec un spécialiste du sommeil si vous avez essayé toute une série de stratégies d’auto-assistance sans succès, surtout si l’insomnie affecte votre humeur et votre santé.